«

»

Un déplacement de la gare de Vernon ? “Hors de portée” pour Alain Le Vern et la Région

 

Gare de Vernon, de gauche à droite : Gérard Volpatti, Hélène Ségura, Alain Le Vern et Philippe Nguyen Thanh.

 

Le 10 janvier dernier a eu lieu à la gare de Vernon une réunion pour décider des futurs aménagements de celle-ci, à l’initiative de la Région Haute-Normandie. Etaient présents tous les intervenants concernés : Réseau ferré de France, la SNCF, Philippe Nguyen Thanh (maire de Vernon), son adjointe Hélène Ségura, et Alain Le Vern (président du conseil régional)1.

 

Du beau monde, pour des nouvelles cependant peu engageantes pour les Vernonnais. La gare de Vernon aura certes droit à un quai central d’ici 2020. Cependant, aucun déplacement de la gare n’est au programme, contrairement aux annonces du maire en janvier dernier, lors des conseils de quartier.

 

 

En janvier, Philippe Nguyen Thanh avait annoncé aux habitants de Bizy et du centre-ville que son “prochain projet”, après la réorganisation du centre-ville, serait la création d’un “pôle multimodal” à l’emplacement actuel des parkings et de la friche de la SERNAM. Celui-ci aurait dû comprendre, si l’on en croyait le maire : une nouvelle gare routière, un parking à étages, et la création d’une “nouvelle gare SNCF” à l’emplacement du parking Effia.

 

Alain Le Vern et la Région définissent actuellement des plans d’action pour toutes les gares de Haute-Normandie, avec les directeurs régionaux de RFF et de la SNCF2. À la sortie de la réunion vernonnaise, Alain Le Vern a détaillé les propositions retenues, et donc financées, par la Région, pour la gare de Vernon :

  • Ajout pour 2020 d’un quai central, et d”une troisième voie pour la gare de Vernon3 : “Il y aura plus de trains, actuellement, on est à 80 trains par jour, on a un objectif de 120 en 2020. “
  • Alain Le Vern soutient un déplacement de la gare routière à proximité de la gare SNCF, en rapport avec le plan d’urbanisme autour de Vernon.

 

Ces intentions seront intégrées au prochain contrat d’agglomération, signé en 2014 entre la CAPE, la Région et les communes. L’aménagement de la gare est par ailleurs décrit comme “complexe” par le président Le Vern, car il faudra “travailler en site actif”.

 

Même si des aménagements de la gare de Vernon sont maintenant prévus (et financés) par le conseil régional, Alain Le Vern s’est montré très clair au sujet du déplacement de la gare SNCF de Vernon :

Une nouvelle gare est hors de portée d’un point de vue financier. Par rapport à la valeur ajoutée, l’enjeu ne mérite pas cet investissement.

 

Ces déclarations sont assez éloignées des annonces que Philippe Nguyen Thanh avait faites en janvier dernier. N’ont été retenues que la troisième voie et une réflexion à venir autour de la gare routière actuelle, avec une surprise : le quai supplémentaire.

 

Pourtant, en janvier, le maire se prévalait devant les habitants d’être “aidé par le président Le Vern” pour construire une nouvelle gare, et faire de ce dossier une priorité au niveau régional. Le soutien au projet de la majorité municipal n’a pas semblé débordant ce jour-là à la gare.

 

On a été demander au maire de Vernon, toujours à la gare, si cette annonce n’était pas un camouflet du président de la Région, compte tenu de ses assurances aux conseils de quartier de Bizy et du centre-ville. Sa réponse s’est avérée pour le moins confiante :

Vous avez mal interprété les propos de monsieur Le Vern. En ce qui concerne tout le reste [NdA : déplacement de la gare, pôle multimodal], tout est ouvert, là on ne parle que d’une troisième voie.

 

Alain Le Vern, pour sa part, a donné rendez-vous aux acteurs de ces réunions en novembre, lorsque tous les résultats des études complémentaires sur les gares haut-normandes seront connus. Cependant, le projet pour la gare de Vernon semble déjà décidé, et malgré les assurances de leur maire, il semble bien que les Vernonnais devront se contenter des installations existantes pour encore un long moment.

 

  1. Etaient présents également, à cause de la réunion suivante, entre la CAPE et la Région, au sujet du contrat d’agglomération : Gérard Volpatti, président de la CAPE, et Pascal Lehongre, son premier vice-président. []
  2. RFF est responsable des quais et des voies, la SNCF est responsable de la gestion des gares. []
  3. Cette troisième voie est nécessaire selon RFF, pour absorber le trafic supplémentaire prévu d’ici 2020 sur la ligne classique Paris-Rouen. Ce que l’entreprise a expliqué lors du débat vernonnais quant à la Ligne Nouvelle Paris Normandie. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/04/un-deplacement-de-la-gare-de-vernon-hors-de-portee-pour-alain-le-vern-et-la-region/

2 commentaires

  1. avéronique

    Ce n’est pas la première fois que Mr le vernue se moque des reconnais…souvenez vous comme l association tv s est bien faite avoir avec des promesses “d essais de nouveaux horaire ” qui malgré une totale incohérence sont toujours en place… Au profit des directs paris Rouen qui roulent quasi à vide… Mais quand même payés par nos impôts. …
    Pourquoi voudrait il une nouvelle gare à vernon alors qu il s en prépare une majestueuse nouvelle à Rouen?
    Franchement nous sommes vraiment considérés comme des pleutres. … Même ngt qui est pourtant du même bord passé pour un. …..

  2. LAURENT

    A propos de nouvelle “gare”, si Vernon s’occupait déjà de proposer une “gare” routière digne de ce nom place de la République? 2 petits bancs sous un abri ridicule, pas d’horaires affichés hormis ceux des TUV. Pour une commune écolo-socialiste qui prétend défendre les transports publics, ça la fiche mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>