«

»

Vernon, les rues de Montigny et d’Albuféra terminées pour début juin

 

Haut de la rue d'Albuféra, où les travaux sont terminés, mai 2012.

 

Au centre-ville, deux gros chantiers de voirie ont été lançés cet automne par la municipalité. Ces deux chantiers sont aujourd’hui très en retard par rapport aux prévisions qui avaient été données aux habitants. Explications des services techniques, qui assurent que ces rues seront terminées d’ici un mois.

 


La rue de Montigny encore en travaux, mai 2012.

 

Pourquoi ces délais ? Lorsque la question avait été posée avant le début des travaux, les services techniques avaient expliqué que seuls des aléas techniques ou météorologiques pourraient engendrer des retards par rapport aux prévisions1.

 

De manière peu surprenante, il a fait un temps pluvieux et neigeux cet hiver et au printemps. Selon le chef du chantier et [nom supprimé], en charge du dossier aux services techniques, “quasiment deux mois de retard” ont été pris par rapport à ce qui était prévu, uniquement à cause de la météo défavorable. Aucun problème technique ne fut à l’origine de ces retards.

 

La rue Carnot en travaux, en bas de la rue d'Albuféra, mai 2012.

 

On serait fondé à se demander pourquoi la municipalité n’a pas engagé les travaux plus tôt, en été : c’est ce qu’elle comptait faire pour la rue d’Albuféra, avant qu’elle ne modifie son projet pour inclure plus de places de parking, engendrant des délais supplémentaires. Pour la rue de Montigny, la mairie a été tributaire des travaux du SIEGE (syndicat intercommunal de l’électricité et du gaz de l’Eure).

 

On pourrait aussi se demander : pourquoi ne pas prévoir un délai supplémentaire lorsque des travaux sont annoncés, afin de ne pas faire de mauvaises surprises aux riverains lorsque ceux-ci durent plus longtemps qu’annoncé ? La raison est en fait assez simple.

 

En effet, la mairie de Vernon ne dispose pas de ses propres moyens pour ce type de travaux. Elle est systématiquement obligée de faire appel à une entreprise extérieure, qui fournit un planning déterminant sa rémunération. La mairie ne fait que répercuter ce planning vers les citoyens. Au moindre impondérable, ce planning ne peut donc qu’être dépassé. Cela explique pourquoi les gros travaux de voirie ne respectent quasiment jamais les prévisions communiquées aux citoyens.

 

Pour [nom supprimé], un impératif rue d’Albuféra était de “pouvoir ouvrir au plus vite circulation et stationnement”, afin de “gêner le moins possible au centre-ville”. Mission réussie selon les services techniques, et confirmée par le chef de chantier : “Rue d’Albuféra, ça s’est très bien passé dans l’ensemble, autant avec les commerçants qu’avec les riverains.”

 

D’ici un mois2, le centre-ville de Vernon devrait récupérer ces deux rues importantes. Il sera alors temps pour piétons, cyclistes et automobilistes d’apprécier (ou non) les améliorations apportées à tous par ces changements.

 

Mise à jour, 25 janvier 2013 :

  • L’article a été expurgé de tout nom de fonctionnaires municipaux, sur demande du maire de Vernon (demande assortie d’une menace de poursuites judiciaires, compte tenu de « la protection des fonctionnaires que toute autorité territoriale doit mettre en oeuvre »).
  • En effet, le maire de Vernon exige de ma part que je ne ne cite “aucun nom de fonctionnaire, quel qu’il soit, quelle que soit sa fonction et dans tous vos articles.”
  • Explications ici : Censure : le maire socialiste de Vernon menace de me trainer en justice

 

  1. La pluie ou la neige en particulier, qui obligent à l’arrêt pur et simple de ce type de travaux. []
  2. Sauf si le mauvais temps vient ajouter de nouveaux délais. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/05/vernon-les-rues-de-montigny-et-dalbufera-terminees-pour-debut-juin/

3 commentaires

  1. Romain

    Que va t’il y avoir de plus rue d’Albuféra ? Le nouvel aménagement est bien mais c’est un peu tristoune ça manque d’arbres , de pots , de fleurs …

  2. Loris Guémart

    @Romain :

    Pour tout vous dire, je crois que rien de plus ne viendra rue d’Albuféra, si ce n’est la piste cyclable. A cause de celle-ci, il semble difficile d’ajouter, par exemple, des pots de fleurs… que dirait-on si un cycliste se cassait quelque chose en rentrant dans un aménagement paysager 😉

  3. frederik

    des accidents, il y en aura puisque la piste cyclable va se trouver sur le trottoir le plus large — pietons, poucettes, personnes sortant des magasins devront faire hyper attention aux vélos (montant et descendant)
    Mais sous pretexte de mettre de la peinture verte partout pour faire des pistes cyclables, au diable la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>