«

»

Déchèteries de la CAPE : une carte d’accès pour lutter contre la “piraterie”

 

Déchèterie de Vernon, octobre 2012.

 

Au conseil communautaire du premier octobre, Gérard Volpatti avait informé le conseil que la mise en place d’un système de carte d’accès pour entrer dans les déchèteries était en cours de réflexion. Une information confirmée au conseil communautaire de la semaine dernière, qui a vu la distribution de ces cartes à chaque commune. À charge pour elles de les distribuer à l’ensemble des foyers du territoires d’ici au premier janvier 2013.

 


Mise à jour, 9 janvier 2013 : en ce qui concerne la mairie de Vernon, la situation s’est un peu compliquée. Finalement, c’est la CAPE qui prendra en charge la distribution de ces cartes d’accès aux Vernonnais, ce qui a entraîné un certain nombre de problèmes. À lire ici : Déchèterie de Vernon et cartes d’accès : enfantillages et désagréments


 

 

Selon le président de la CAPE, le Syndicat mixte pour l’Étude et le Traitement des Ordures Ménagères de l’Eure s’était récemment aperçu qu’il y avait de la “piraterie” et des “abus importants”, avec des dépôts en déchèterie d’ordures “ne provenant pas de notre territoire”, ce qui entraîne des coûts supplémentaires. La CAPE s’est dite “favorable” à ce dispositif proposé par le SETOM.

 

À partir du premier janvier 2013, il faudra donc utiliser une carte d’accès pour entrer dans les trois déchèteries1 de la communauté d’agglomération, gérées par le SETOM : la Chapelle-Réanville, Saint-Aquilin de Pacy et Vernon.

 

Pour les habitants qui se rendent aux déchèteries du SETOM qui ne font pas partie de la CAPE, comme à Giverny où il est possible d’aller à Ivry-la-Bataille, il y aura une autre carte d’accès. Ils devront aller demander une carte supplémentaire à la CAPE pour accéder également aux trois déchèteries de la communauté d’agglomération. Sauf si, d’ici là, une solution est trouvée avec le SETOM pour éviter aux habitants d’avoir deux cartes d’accès : c’était l’intention de Gérard Volpatti la semaine dernière.

 

Les systèmes d’accès par carte aux déchèteries sont de plus en plus communs en France, comme par exemple dans la ville de Dieppe. Autre exemple : les Parisiens, s’ils n’ont pas de carte, doivent montrer un justificatif de domicile pour déposer des déchets.

 

  1. Qui s’écrit également de manière usuelle “déchetterie”, orthographe pas (encore) reconnue par l’Académie Française. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/10/decheteries-de-la-cape-une-carte-dacces-pour-lutter-contre-la-piraterie/

3 commentaires

  1. Aurélien

    Si une carte sera nécessaire pour entrer dans la déchetterie de Vernon, comment ferons les usagers du refuge de Vernon pour s’y rendre dans la mesure ou cette structure se trouve sur le site de la déchetterie ?

  2. Loris Guémart

    @Aurélien :
    Pour le moment, tout ce qui a été dit figure dans l’article, je n’en sais donc pas plus que vous, mais vous posez une très bonne question. Si j’ai l’occasion de la poser moi-même aux élus/responsables, je le ferai.

    A priori, si vous êtes habitant de la CAPE, vous aurez une carte pour la déchèterie, comme les autres : le problème se pose uniquement pour les usagers du refuge qui ne sont pas sur le territoire de la CAPE. Je suppose que quelqu’un, entre la mairie et la CAPE, va bien penser à la question d’ici au premier janvier.

  3. Aurélien

    C’est une structure qui est en sursis depuis plusieurs années sans que les élus ne s’y intéressent (alors que c’est un service municipal). Comme vous, j’espère effectivement qu’ils y penseront, mais j’en doute malheureusement… Merci à vous de proposer d’en parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>