«

»

Élections internes du PS : tous les résultats dans l’Eure

 


Election du premier secrétaire fédéral (15 novembre) : résultats section par section. Cliquez sur chaque section pour en obtenir les résultats détaillés. En bleu, les sections où Marc-Antoine Jamet est arrivé en tête. En rouge, celles où Mélanie Mammeri est en tête. En vert, celles où Élodie Desrues est en tête. | Source : Google Maps

 

Depuis un mois, au Parti Socialiste se sont succédées trois élections internes. Le vote pour les motions le 28 octobre, qui a vu le choix de la motion numéro un, portée par Harlem Désir et le gouvernement. Le vote pour les instances fédérales le 15 novembre, avec la victoire, dans l’Eure, de Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Rueil, et déjà dirigeant du PS eurois depuis le début de l’année. Enfin, toujours le 15 novembre, l’élection du premier secrétaire de section à Vernon, qui sera discutée dans un prochain article.

 

 

Sommaire :

  1. Motions : l’Eure proche des résultats nationaux
  2. PS de l’Eure : Marc-Antoine Jamet au premier tour
  3. Vernon choisit Harlem Désir et Mélanie Mammeri

 

 

 


 

Motions : l’Eure proche des résultats nationaux

 

Sur les 991 inscrits au PS de l’Eure pour cette élection des motions, 54,1 % ont voté. La motion n°1 l’a emporté avec 66 % des suffrages. On notera tout particulièrement le score impressionnant de Val-de-Rueil, section de Marc-Antoine Jamet, avec 86,8 %, ainsi qu’à Gisors avec 81 %. Les plus mauvais résultats de la motion gouvernementale sont obtenus dans les petites sections euroises.

 

La motion n°2, dite de “rénovation du parti”, double son score national avec 10,4 % des voix, les meilleurs résultats se faisant dans les petites sections. La troisième motion, portée par l’aile gauche du PS, obtient le même résultat qu’au niveau national avec 14 % des suffrages provenant surtout des grosses sections.

 

La motion n°4, lancée par Stéphane Hessel, a réalisé un très bon score national (11,87 %), mais n’a obtenu que 8,1 % des votes eurois. Enfin, la cinquième motion, en faveur d’un débat plus important lors de ce congrès de Toulouse, emporte 1,5 % des suffrages eurois (1,4 % en national)1.

 

 

 


 

PS de l’Eure : Marc-Antoine Jamet au premier tour

 

Déjà responsable du PS eurois depuis février dernier, c’est à nouveau Marc-Antoine Jamet qui l’emporte, avec 52,6 % des voix, contre 31,6 % pour Mélanie Mammeri et 15,9 % pour Élodie Desrues. La participation des socialistes, en nette hausse par rapport à février, s’établit à 63,2 %.

 

Marc-Antoine Jamet, cette fois-ci, était opposé à deux autres candidates, alors qu’il n’y avait que lui et Richard Jacquet, aux élections de février, pour succéder à Yves Léonard. Le maire de Val-de-Rueil l’emporte encore au premier tour, même s’il récolte moins de votes cette fois-ci (56 % des voix en février). Dans sa section, la plus grosse du département avec 144 inscrits, il obtient 89,1 % des suffrages.

 

Mélanie Mammeri, pour sa part, a obtenu d’excellents résultats à Conches, section de son beau-père, Alfred Recours (86,4 %), ainsi qu’à Vernon (70,4 %). Par contre, dans les petites sections (moins de 40 membres), elle réalise un score nettement inférieur à son total eurois.

 

À l’inverse, Élodie Desrues, portée par l’aile gauche du PS eurois à en croire ses soutiens, remporte plus de voix dans les petites et moyennes sections, avec un beau résultat de 100 % dans sa section de Brionne. Et fait un score très faible dans les grosses sections euroises.

 

Marc-Antoine Jamet a affirmé dans les hebdomadaires eurois, après sa victoire, que “le rassemblement” devrait être “la norme et l’objectif”2. Des propos pris à la lettre par Mélanie Mammeri, qui demande “la place qui est la mienne au sein du secrétariat fédéral”. Une demande qu’a validée Marc-Antoine Jamet dans un communiqué. Sophie Buquet-Renollaud, soutien d’Élodie Desrues, a affirmé que l’aile gauche du PS eurois “entend participer activement au travail de la fédération”.

 

 

 


 

Vernon choisit Harlem Désir et Mélanie Mammeri

 

Le 28 octobre, la section socialiste de Vernon a choisi de donner une large majorité à la motion n°1 portée par Harlem Désir. Globalement, les scores ont été identiques à ceux de l’Eure, excepté pour la motion de Stéphane Hessel qui récolte 15,4 % des suffrages.

 

Par contre, le 15 novembre, les socialistes vernonnais ont choisi de désigner Mélanie Mammeri à plus de 70 %. Marc-Antoine Jamet est passé pour sa part de 34 % (en février) à 18,5 % des voix… on pourra y voir quelques restes de l’affrontement des législatives, avec la candidature dissidente d’Hélène Ségura, contre la volonté du premier secrétaire eurois.

 

Bernard Patin, secrétaire de la section de Vernon jusqu’au 15 octobre dernier, a expliqué le faible résultat de Marc-Antoine Jamet pour des raisons historiques d’opposition entre socialistes vernonnais et eurois :

La section de Vernon a une vieille opposition par rapport au PS de la région. De tous temps, on était non pas dans le moule de la fédération, mais toujours un peu les gaulois. Il n’est pas étonnant que ça se perpétue ainsi.

 

 

 


 

Aller plus loin

 

Présentation détaillée des motions par Le Figaro, et par Le Nouvel Observateur.

 

Sur le site du Parti Socialiste : les motions du congrès de Toulouse, ainsi que les résultats nationaux.

 

 

  1. À noter : cette cinquième motion réalise son seul score élevé dans la section Etrépagny-Ecos-Gasny. On pourra y voir l’influence d’Adrien Jolly, le fils du maire de Gasny, très engagé au sein de l’appareil socialiste, et qui soutenait cette motion dans sa section… []
  2. Par ailleurs, Marc-Antoine Jamet a transmis les résultats intégraux des élections à l’ensemble des militants eurois. Un geste de transparence interne suffisamment rare au PS de l’Eure pour être signalé. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/11/elections-internes-du-ps-tous-les-resultats-dans-leure/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>