«

»

Vernon classée en zone de sécurité prioritaire

 


Périmètre provisoire de la première zone de sécurité prioritaire de l’Eure. Cliquez pour plus d’informations. | Source : Google Maps

 

Les ministères de la Justice et de l’Intérieur ont lancé jeudi 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP) en France. Elles font suite à quinze zones expérimentales lancées en août dernier, ce qui porte pour le moment leur nombre à 64. Une cinquantaine d’autres devraient suivre en 2014.

 

Dans ces 49 zones figure une ZSP allant de Vernon aux Andelys, de 20 kilomètres par 15 kilomètres, le long de la Seine. C’est une des seules zones qui concerne à la fois police et gendarmerie. 500 policiers et gendarmes supplémentaires devraient être affectés sur ces 49 ZSP. Combien pour Vernon, Gaillon et Les Andelys ?

 

 

Le document délivré par les deux ministères n’est pas particulièrement positif :

Cette partie du territoire connait des problématiques de sécurité liées à la délinquance itinérante auxquelles s’ajoute la présence de quartiers difficiles.
[…]
Des troubles importants placent régulièrement les forces de l’ordre en situation de maintien de l’ordre. À Vernon, le nombre de jets de projectile contre les policiers est en constante augmentation depuis 2010. Au-delà de ces poussées de violence, les policiers et les gendarmes sont régulièrement sollicités pour intervenir sur des différends de voisinage, des violences intrafamiliales, des vols avec violence et des cambriolages.

 

Le maire de Vernon, Philippe Nguyen Thanh, s’est montré satisfait du classement de la ville en zone prioritaire de sécurité :

C’est un travail qu’on a fait avec le préfet. On réfléchit ensemble aux possibilités pour le territoire, au sein d’un CLSPD et d’un comité de proximité. Une constatation : il faut dire que ça va plutôt bien en matière de délinquance globale, avec des choses qu’on peut améliorer, comme l’atteinte aux biens. Un dispositif qui permet une cohérence de l’information et des moyens, et peut-être des moyens supplémentaires, ça nous a semblé pertinent.

 

Le président de la CAPE et maire de Saint-Marcel, Gérard Volpatti, place ce classement en ZSP sur le terrain des moyens promis :

Voilà une très bonne nouvelle, le commissariat de Vernon va avoir des renforts. Je pense au commissaire qui va être ravi.

 

Franck Gilard, député de la cinquième circonscription (Vernon – Les Andelys – Gisors) et ancien maire des Andelys, explique qu’il avait connaissance de ce projet, qui “encadre bien l’axe de la Seine” et borde l’A13, “aussi un axe de pénétration de la délinquance”. Il se dit “favorable mais pragmatique quant au résultat”, et relativise l’effet concret que l’on peut attendre de cette zone de sécurité prioritaire :

Je suis un parlementaire, et élu local, suffisamment ancien pour avoir pu observer les formules qui se sont succédées, et ont donné des résultats divers et variés. Je pense qu’il faudra attendre, se revoir dans un an pour voir ce qu’apportera cette nouvelle formulation. Mais je ne suis pas du tout hostile aux innovations en matière de sécurité, une des libertés premières qu’exigent nos concitoyens.

 

Alors que les ministères ont classé en ZSP une zone de plusieurs dizaines de kilomètres carrés, deux quartiers de Vernon sont nommément désignés dans le titre de la fiche. Elle s’appelle en effet “Vernon, Gaillon et Les Andelys / Quartiers des Valmeux-Boutardes”. Les interprétations médiatiques divergent sur ce point : certains journaux parlent de trois zones de sécurité prioritaires (Gaillon, Les Andelys, et Vernon avec les Boutardes et les Valmeux). D’autres de deux zones (d’après le ministère de l’Intérieur), avec un pôle Les Andelys-Gaillon et un autre à Vernon (avec les Boutardes et les Valmeux).

 

Les documents fournis par le ministère ne mentionnent, eux, qu’une seule nouvelle zone. Et Philippe Nguyen Thanh affirme bien que la ZSP s’étendra de Vernon aux Andelys. Il ajoute à ce sujet :

On a parlé de la ZUS [NdA : qui regroupe les quartiers des Boutardes, des Blanchères et des Valmeux] mais il y a aussi l’ensemble du territoire : les atteintes au biens dépassent ces quartiers là. On est une des seules zones mixtes, cela va induire un travail de complémentarité entre police et gendarmerie.

 

Les ZSP sont censées apporter, en sus des moyens supplémentaires, des changements de façon de faire. D’abord, déterminer “les segments de la délinquance à attaquer en priorité”1. Ensuite, agir “en fonction des besoins de sécurité exprimés par la population”. Enfin, on note un retour aux “actions de prévention”, en sus d’une “lutte déterminée contre les trafics structurés”.

 

Le gouvernement assure que l’organisation et le périmètre de cette nouvelle ZSP seront définis “avant la fin de l’année 2012”. Pour le moment se déroule “une concertation entre les services de l’Etat et les élus locaux”.

 

 


 

Réaction d’autres élus, et de candidats aux élections municipales de 2014

 

Pour Jean-Claude Mary, adjoint écologiste de Vernon Défis, la mesure est largement insuffisante :

C’est une mesure technique, pour la sécurité : à mon avis, le problème est d’une autre ampleur, celui de la fracture de la société française, avec un caractère économique, social et ethnique. C’est ça qu’il faudrait essayer de raccommoder.

 

Pour Bernard Touchagues, conseiller municipal et candidat de l’Union pour Vernon en 2014, ce classement n’est “pas une surprise” :

Après avoir été ZUS, ZEP et ZUP, les Z se succèdent mais Zorro n’arrive toujours pas. Ce classement révèle les problèmes de sécurité dans notre ville, toujours pas résolus : ce que je dis depuis 1995 en conseil municipal est officiellement reconnu par le pouvoir central socialiste. Je crois que ça va lever l’étouffoir que la municipalité de gauche essayait de mettre sur cette insécurité. Je veux que l’on aille plus loin et qu’on s’attelle aux raisons de cette insécurité, notamment le logement. On parle beaucoup de mixité sociale à Vernon : je pense qu’un des critères de cette mixité doit interdire d’avoir des quartiers à forte proportion de populations extra-européennes.

 

L’ancien maire et président de Vernon Réussite, Jean-Luc Miraux, estime que ce classement est lié à la politique municipale en la matière2, même s’il affirme ne pas dire le maire responsable :

Depuis des mois, l’adjoint à la sécurité nous dit que ça n’a jamais été aussi serein, qu’il n’y a plus de problèmes d’insécurité et de délinquance. Ça [NdA : le classement en ZSP] veut dire que ce n’est pas si calme que la mairie veut bien nous le dire. D’ailleurs, depuis que les socialistes sont là, il n’y a personne derrière les caméras vidéos, le nouveau responsable de la police municipale a récemment dit que ça ne servait à rien. Il semble par ailleurs que les ZSP n’aient pas plus de moyens : c’est une réorganisation, qui sert plus à fédérer les différents acteurs qu’à créer de nouveaux moyens. Un peu un effet d’annonce, donc, avec ces ZSP.

 

Sébastien Lecornu, toujours “non-candidat” de l’UMP pour les municipales (et suppléant de Franck Gilard), “demande à voir” à propos de ces ZSP, et affirme que ce classement “ne remplacera pas un volontarisme municipal sur le sujet”3 :

Ces zones n’ont un sens qu’à partir du moment où on s’attache à la réponse pénale : les policiers de Vernon savent qui pose problème. On pourra mettre tous les moyens qu’on veut, sans réponse pénale, ça ne change pas grand chose. D’ailleurs, sur la question des moyens, on est dans le flou, je souhaite que ce ne soit pas un effet d’annonce. Il faut des sorties en plus, du matériel supplémentaire ainsi que l’affectation de nouveaux policiers.

 

 

 


 

Mise à jour (20 novembre)

 

Jean-Luc Lecomte, adjoint communiste à la mairie de Vernon, se demande si des moyens supplémentaires seront accordés, tout en insistant sur l’aspect, selon lui d’abord économique, du dossier :

Je suis plus de ceux qui pensent qu’il faut tout faire au niveau économique pour qu’il y ait de l’emploi, et qu’on règle de cette façon beaucoup de choses. Je ne suis pas naïf, parfois il faut que force reste à la loi, et ça n’enlève rien aux problèmes qu’il y a dans certains quartiers, certains halls, mais, en même temps, je pense qu’il ne faut pas stigmatiser les habitants.
[…]
Il faudrait des efforts pour la prévention. Il faudrait aussi avoir des garanties par rapport aux moyens supplémentaires qui seront accordés. Que l’État assume son rôle en matière de sécurité, c’est tant mieux.

 

 

 


 

Aller plus loin

 

Document fourni par les ministères de l’Intérieur et de la Justice, qui détaille et recense les 49 nouvelles ZSP en France : la ZSP euroise figure page 12.

 

Le Figaro : Zones de sécurité prioritaires : le difficile pari de Manuel Valls

 

Le Démocrate a publié un article sur le sujet, intitulé Zone de sécurité : ça démarre en janvier. Cet article relate la réunion entre le préfet de l’Eure et les maires des communes concernées par la ZSP. Il est écrit que “des moyens supplémentaires tant humains (policiers et gendarmes supplémentaires) que matériels et financiers (concentration prioritaire du Fonds interministériel de prévention de la délinquance dans la ZSP) vont être déployés”.

 

 

  1. Le titre de la fiche ministérielle qui concerne la ZSP de Vernon semble indiquer que le gouvernement a déjà partiellement déterminé ses priorités… []
  2. Il en a profité pour indiquer quelques mesures qu’il prendrait : affectation de policiers municipales à la surveillance vidéo, et embauche de nouveaux policiers municipaux. []
  3. Il m’a rappelé ses grandes propositions en matière de sécurité : rénovation des caméras de surveillance existantes et achat de caméras supplémentaires, recourir aux rappels à l’ordre, et armement de la police municipale. Une police qu’il réorienterait vers des tâches “plus régaliennes”. Sébastien Lecornu estime qu’il faut “en passer par là pour que ça fonctionne”, même si ces nouvelles tâches données à la police municipale “ne sont pas son rôle originel”. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/11/vernon-classe-en-zone-de-securite-prioritaire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>