«

»

CartoCape, le service intercommunal de cartographie en ligne

 

Mathieu Marçal, créateur du service d'information géographique de la CAPE.

Mathieu Marçal, créateur du service d’information géographique de la CAPE.

 

La CAPE a créé un service en ligne de cartographie il y a deux ans, à l’accès gratuit pour les communes de la communauté d’agglomération. Retour sur une initiative plutôt réussie et issue d’un fonctionnaire, Mathieu Marçal, stagiaire à son arrivée, et chargé de mission au service d’information géographique depuis deux ans.

 

 

Le service CartoCape, c’est un outil qui se veut utile à la CAPE, aux communes ainsi qu’aux habitants du territoires. Chacun des utilisateurs peut visualiser, sur un même site internet, des cartes différentes et correspondant à leurs compétences.

 

La CAPE possède le détail des réseaux d’assainissement et d’eau potable. Les communes ont un accès au cadastre complet, qui contient presque toutes les informations en possession de l’administration sur les propriétaires, en cliquant sur une parcelle. Les particuliers, eux, peuvent consulter l’emplacement des points de collecte de vêtements et de verre, ou des arrêts de bus à Vernon.

 

Les habitants de la CAPE accèdent au service par le site de la communauté d’agglomération. La version qui leur est destinée peut sembler un peu spartiate. La raison, d’après Mathieu Marçal, en est que c’est d’abord “un outil professionnel”, la CAPE n’ayant “pas jugé opportun” de débourser 5000 euros de plus pour une version grand public1.

 

Mathieu Marçal est actuellement en train d’inscrire au sein du service l’ensemble des données cartographiques des documents d’urbanisme. Une dizaine de communes sont déjà intégrées, entre autres Vernon, Saint-Marcel ou Pacy-sur-Eure, et bientôt Gasny, ce qui représentera les deux tiers de la population.

 

Les communes qui le voudraient peuvent également intégrer dans ce service des informations cartographiques de leur choix. Elles doivent pour cela fournir les données sous forme informatisée, Mathieu Marçal ayant déjà “une charge de travail importante” en tant que seul fonctionnaire chargé du service d’information géographique (SIG).

 

Arrêts et lignes de bus Transcape, sur le service Carto'Cape.

Arrêts et lignes de bus Transcape, sur le service Carto’Cape.

 

Vernon possède également son propre SIG, avec un outil informatique antérieur et similaire, non accessible aux habitants. Les deux collectivités sont d’ailleurs en train de signer “une convention d’échange” pour simplifier administrativement les échanges de données entre les deux services.

 

CartoCape se veut d’abord utile aux communes de plus petite taille. Interrogé à ce sujet, le maire de Gasny, Pascal Jolly, s’est dit “très content” de cette cartographie interactive, un service habituellement réservé aux collectivités de plus de dix mille habitants.

 

L’outil est entièrement de l’initiative de Mathieu Marçal, qui en explique l’intéressante genèse :

De par ma formation de géographe, je savais que différentes solutions [NdA : de cartographie] existaient. Stagiaire à la CAPE dans le cadre de mon Master à l’université de Rouen, il me semblait intéressant de se tourner vers une solution de type “webmapping”. J’ai poussé Gérard Volpatti à créer ce [NdA : son] poste. Les services étaient dans l’attente d’un tel procédé. J’ai donc présenté mon travail à Gérard Volpatti qui m’a fait confiance

 

Ce service de cartographie utilise la solution proposée par l’entreprise Géosphère. Il représente un investissement de 20 000 euros, et son coût annuel de fonctionnement est d’environ 4500 euros2.

 

En ce qui concerne la qualité du suivi de l’entreprise, Mathieu Marçal se montre relativement réservé. Il explique qu’il est “exigeant comme tout client qui paie un service”. Mais reste positif :

Tout le monde a la capacité de s’améliorer. Il est important que je fasse remonter les besoins, et que je sois en contact régulier avec le support [NdA : maintenance et relation client].

 

Mise à jour : Mathieu Marçal m’a contacté pour rectifier légèrement ses propos, quant à son initiative auprès de Gérard Volpatti. Ceux-ci ont été modifiés en conséquence.

 

 

  1. En ce qui concerne la lenteur à l’affichage, c’est directement lié au volume important de données à transférer : “ce sont les limites de l’outil internet”. Du moins tant que la fibre optique ne sera pas déployée par le conseil général et la communauté d’agglomération… []
  2. Ce coût de fonctionnement comprend la location d’un serveur dédié pour 2300 euros, et la maintenance de son outil par Géosphère pour 2000 euros. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/03/cartocape-un-service-de-cartographie-interactif-en-ligne-intercommunal/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>