«

»

Saint-Marcel, la nouvelle médiathèque se montre

 

À droite, la nouvelle médiathèque. À gauche, le centre culturel Guy Gambu.

À droite, la nouvelle médiathèque. À gauche, le centre culturel Guy Gambu.

 

La semaine dernière, la CAPE permettait aux médias de visiter la nouvelle médiathèque de Saint-Marcel. Elle doit remplacer d’ici une quinzaine de jours l’actuelle médiathèque, qui jouxte la mairie. L’objectif, d’après Cathy Pesty, directrice du réseau des bibliothèques de la CAPE : “Permettre toutes les pratiques, et dans toutes les positions, dans un même lieu”.

 

 

Ce nouvel Espace Saint-Exupéry, qui comprend la médiathèque ainsi qu’une maison des associations, fait prendre un sacré coup de vieux au centre Guy Gambu. Le bâtiment est à basse consommation énergétique, comme la loi l’y oblige, ce qui le rend particulièrement confortable. Il est conçu par le cabinet vernonnais Carpentier Decrette, comme pour le futur pôle enfance François Mitterrand de Vernon.

 

Cathy Pesty se dit “très contente” de ce bâtiment, “très lumineux même quand il fait moche”. Les Saint-Marcellois disposeront désormais pour leurs lectures d’un espace de 340 m², auquel s’ajoutent deux salles de 50 m² chacune, et une terrasse en été. Bref, une révolution par rapport aux 80 m² de la médiathèque actuelle1.

 

Entre poufs, fauteuils, hamacs et sièges de bureau, la quarantaine de places assises est suffisamment diverse pour que tout le monde soit content.

Entre poufs, fauteuils, hamacs et sièges de bureau (d’un fournisseur suédois spécialisé), la quarantaine de places assises est suffisamment diverse pour que tout le monde soit content : “on a beaucoup travaillé sur les assises”, affirme Cathy Pesty.

 

La nouvelle directrice de cette médiathèque sera Marie Dupayage, qui est détachée de la médiathèque de Vernon. Son poste s’ajoute au demi-poste de l’ancienne médiathèque de Saint-Marcel, et à six bénévoles.

 

Cécile Caron, première adjointe de Saint-Marcel et vice-présidente chargée du dossier à la CAPE, se montre elle aussi satisfaite de ce nouvel équipement. Elle en profite pour affirmer la volonté de la majorité de satisfaire la jeunesse, un point décrié récemment par Jean-Pierre Laurin, candidat divers droite aux élections municipales :

C’est vraiment un équipement dernier cri, en rez-de-chaussée, accessible à tous et avec de l’espace. Il donne aussi une grande place aux jeunes et aux adolescents, qu’on a beaucoup de mal à faire venir dans les bibliothèques.

 

La facture de cette toute nouvelle médiathèque est de 1,632 million d’euros, dont un peu moins de 740 000 euros à la charge de la communauté d’agglomération. Cette somme est complétée par 88 000 euros du conseil régional, 440 000 euros du conseil général de l’Eure, et 336 000 euros de la direction régionale des affaires culturelles2

 

 

 


 

Mise à jour (5 mars) : une inauguration en grande pompe

 

De gauche à droite : Ladislas Poniatowski, Hélène Ségura, Gérard Volpatti, Jean-Louis Destans, Franck Gilard, Dominique Sorain, Hervé Maurey.

De gauche à droite : Ladislas Poniatowski, Hélène Ségura, Gérard Volpatti, Jean-Louis Destans, Franck Gilard, Dominique Sorain, Hervé Maurey.

 

Hier avait lieu l’inauguration officielle du bâtiment, en présence du gratin politique eurois : deux sénateurs, un président de conseil général, le préfet de l’Eure, presque tous les dirigeants de la CAPE et de Saint-Marcel, ainsi qu’Hélène Ségura au nom de la Région Haute-Normandie. Tout ce petit monde s’est félicité de l’ouverture d’un tel équipement.

 

Gérard Volpatti, président de la CAPE et maire de Saint-Marcel, a parlé d’un “équipement structurant et innovant”, “magnifique” même, et très lumineux grâce à “une conception sans piliers de supports”.

 

Jean-Louis Destans, le président du conseil général de l’Eure, a insisté sur le plan de développement de la lecture du Département de l’Eure, une “volonté conjointe” avec l’Etat. Il a également taquiné Gérard Volpatti sur les 1000 m² de la maison des associations Saint-Marcelloise, alors que Vernon n’en compte pas :

Ça m’étonnerait que les associations de Saint-Marcel réclament plus de place avec cet espace…

 

De son côté, Hélène Ségura, chargée de la formation à la Région et adjointe à l’emploi à Vernon, a mis en avant l’aspect économique :

La Région a l’emploi comme objectif premier du développement économique. La vie culturelle et associative en fait partie, et compte pour l’installation des entreprises.

 

Franck Gilard, le député de la cinquième circonscription, estime que le “choix architectural” qui a été fait a produit “un bâtiment ambitieux”. Bâtiment qui doit, selon lui, avoir des conséquences pour les habitants qui déménagent sur le territoire :

Il y a un gros brassage sur la frange du Vexin, il faut accueillir ces nouvelles populations aussi sur le plan culturel.

 

Dominique Sorain, le préfet de l’Eure, estime que les bibliothèques et écoles “ne peuvent plus être pensés à l’échelle communale”. Dans son rôle, il en a profité pour louer l’action de l’État :

Ces dernières années, nous sommes passés en France de 1000 à 4000 bibliothèques avec un doublement de la fréquentation, c’est maintenant cinq millions d’usagers. Ce n’est pas du luxe, il y a un réel besoin d’accès aux livres.

 

Côté public, nombreux étaient les Saint-Marcellois et Vernonnais à avoir fait le déplacement pour observer cette nouvelle médiathèque et maison des associations. Les avis étaient plutôt positifs, et unanimes en ce qui concernait le confort thermique du bâtiment, classé basse consommation.

 

 

 


 

Mise à jour (14 mai) : l’opposition mécontente de l’accessibilité du bâtiment

 

Dans sa seconde lettre aux Saint-Marcellois, Pierre Zimmermann, candidat de l’opposition aux municipales de 2014, estime “inacceptable” l’accessibilité perfectible de la nouvelle médiathèque aux personnes à mobilité réduite :

Nous ne parlerons pas des pièces métalliques du bâtiment qui se détachent, ce sont des aléas qui peuvent arriver à l’issue de n’importe quel chantier. Mais le fait que l’Espace Saint-Exupéry soit inaccessible aux personnes en situation de handicap nous interpelle : une personne seule en fauteuil ne peut y accéder.
Nous trouvons cette situation inadmissible pour un bâtiment de près de 4 000 000 €.
Imaginez-vous seul dans un fauteuil faisant face à la porte d’entrée. Dans un premier temps il vous faudra tirer sur la poignée tout en vous déplaçant pour permettre son ouverture. Ensuite, en la maintenant ouverte il faudra avancer et passer le seuil de 3 cm de haut ; ce qui est quasi impossible quand vous êtes dans cette situation.
Pourquoi un système automatique d’ouverture de portes n’a pas été mis en place ? Nous espérons avoir la réponse au prochain conseil.

 

 

 


 

Culture Geek, la CAPE drague ses jeunes

 

Pendant la présentation de Culture Geek. De gauche à droite : Cécile Caron, Cathy Pesty et Marie Dupayage (directrice de la nouvelle structure).

Pendant la présentation de Culture Geek. De gauche à droite : Cécile Caron, Cathy Pesty et Marie Dupayage (directrice de la nouvelle structure).

 

Pour Cathy Pesty, c’est “une animation qui change l’image des bibliothèques”. Elle s’étendra du 22 mars au 13 avril dans les bibliothèques de la CAPE, avec au programme des conférences, des ateliers informatiques, des rencontres avec des auteurs, une conférence d’une psychologue sur le jeu vidéo, de nombreuses projections de films, trois tournois de jeux vidéos et même une nuit spéciale de clôture à la nouvelle médiathèque.

 

De nouveaux supports de consultation, comme des liseuses et tablettes tactiles, seront également à la disposition du public dans les bibliothèques de la CAPE, pendant l’évènement et après. Deux expositions seront mises en place : Anatomical Guide à Saint-Marcel (planches anatomiques de monstres), et des planches originales du jeu vidéo Assassin’s Creed III à la médiathèque de Vernon.

 

Pour l’occasion, un site internet a été ouvert, une décision logique lorsqu’on veut s’adresser aux jeunes et aux “geeks”. Consulter le programme des animations : Site internet de Culture Geek

 

 

 


 

Côté pratique

 

L’inauguration de la nouvelle bibliothèque se fera le 4 avril prochain à 15 heures, en présence des élus. Des portes ouvertes seront aussi organisées le samedi 6 avril, de 11h à 17h.

 

Les horaires d’ouverture seront les suivants : mercredi 14h30 – 18h30, jeudi et vendredi 16h – 18h30, et samedi 11h – 17h.

 

 

  1. Pour information, la médiathèque de Vernon dispose d’environ 1600 m². []
  2. La maison des associations, qui occupera environ 1000 m² du bâtiment, a un coût de 2,236 millions d’euros. Saint-Marcel paiera 1,352 millions d’euros, le conseil régional 735 000 euros, le fond national d’aménagement du territoire (FNADT) 100 000 euros, et l’ADEME 48 700 euros. Le coût total de l’Espace Saint-Exupéry sera donc de presque quatre millions d’euros. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/03/saint-marcel-la-nouvelle-mediatheque-se-montre/

4 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Holtrock

    C’est trop moche.
    Les façades sont en plastoque et la couleur est ringarde.

  2. nono

    C’est un très beau financement pour la commune pour cette médiathèque.

  3. Lucette

    Rappelez moi qui est président de la cape ha oui !! C’est pour ça qu’elle se situe à St. Marcel et après M Volpati va se glorifier pendant les municipales de faire de gros investissements dans sa ville mais avec quels sous ceux des petits village alentours
    Et vous les autres maires vous ne dites rien c’est pas possible il vous paient ???

  4. véronique

    Je n arrive tjrs pas à comprendre pour un si grosse médiathèque à st Marcel…ça me rappelle l histoire de la grenouille qui voulait devenir plus grosse que le boeuf. ..Attention à la fin elle éclate. .
    Encore de l argent gaspillé pour assouvir un égo avec les deniers des contribuables de la cape.
    Il n y avait pas d autres investissements urgents à réaliser comme la réfections des chaussées, …..
    Ça voit pas plus loin que le bout de son nez..
    Vernon st Marcel une seule commune ce serait pas mal non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>