«

»

Vernon, la mairie réfléchit à une salle de répétition, les musiciens confirment le besoin

 

L'école maternelle des Vaux Buis, un espace de répétition et d'enregistrement pour les musiciens vernonnais à la rentrée 2013 ?

L’école maternelle des Vaux Buis, un espace de répétition et d’enregistrement pour les musiciens vernonnais à la rentrée ?

 

Le 11 février dernier, la mairie de Vernon a signé avec l’office de diffusion et d’information artistique (ODIA) de Normandie une convention visant à l’aménagement de locaux “pour permettre la pratique des musiques actuelles”.

 

À entendre les musiciens Vernonnais, c’est une demande de longue date de leur part. Ils dénoncent d’ailleurs unanimement cette absence de structure, qui expliquerait une certaine apathie musicale dans la ville, malgré de nombreux talents.

 

 

Il existe bien le conservatoire intercommunal de la CAPE. Cependant, celui-ci, avec 177 personnes en liste d’attente, n’a pas de salle qui puisse être mise à disposition des musiciens de la ville souhaitant jouer autre chose que de la musique classique1.

 

C’est à la maternelle des Vaux-Buis, à Gamilly, que la mairie envisage de créer un espace permettant aux groupes vernonnais de répéter et d’enregistrer dans de bonnes conditions. Celle-ci, avec ses trois classes, fait partie des écoles qui fermeront leurs portes à la fin de cette année scolaire.

 

Jean-Luc Piednoir (PS), le premier adjoint de Vernon, explique la démarche de la majorité de gauche :

Nous voulions essayer de réutiliser de façon intelligente les locaux des Vaux-Buis, et ce le plus vite possible. Quand on laisse des locaux inutilisés, ils ont tendance à se dégrader. Nous voulons faire en sorte que ces locaux puissent être affectés à des activités qui correspondent à nos engagements.

 

L’ODIA, une structure publique, a pour mission de réaliser gracieusement une étude des coûts de la transformation de l’école maternelle. Si “la décision d’intention est prise” pour Jean-Luc Piednoir, il rappelle que “tout dépend” du prix d’une telle modification2.

 

Au dernier conseil municipal de Vernon, le maire a expliqué la démarche de la majorité à l’opposition, qui voulait notamment savoir si un lieu était déjà choisi :

Une salle déjà repérée, non. Une envie, oui. Certaines hypothèses sont en cours. On aimerait bien qu’il y ait une salle pour que les jeunes puissent pratiquer la musique.

 

Dans tous les cas, l’initiative devrait être approuvée par l’ancien maire Jean-Luc Miraux (liste Vernon Tous Ensemble), qui proposait récemment un tel endroit pour les musiciens, couplé à une maison des associations. Une proposition que l’on retrouve également sur le site J’aime Vernon, créé par Générations Vernon [UMP].

 

 


En bleu, la salle de répétition et d’enregistrement du CSADN, qui existe déjà. En vert, la salle du lycée Dumézil, réservée aux élèves inscrits à la Maison des lycéens. En rouge, l’emplacement où la mairie de Vernon réfléchit à créer un nouveau lieu pour les musiques actuelles. | Source : Google Maps

 

 

 


 

Au LRBA, une salle qui existe déjà

 

Foyer bar du LRBA. Au sous-sol se situe la salle de musique du CSADN.

Foyer bar du LRBA. Au sous-sol se situe la salle de musique du CSADN.

 

Personne n’a mentionné ce lieu au dernier conseil municipal. Son existence est peu connue des Vernonnais, et les musiciens qui sont au courant pensent qu’il a fermé avec le départ du ministère de la Défense.

 

Au sous-sol du foyer bar du LRBA, près des terrains de sport, il existe pourtant une salle de répétition avec une régie pour l’enregistrement. Le foyer bar comprend également les vestiaires du football, ainsi qu’une salle polyvalente qui a déjà accueilli des concerts par le passé.

 

Utilisée par la section musique du CSADN, son usage est pour le moment payant : il faut s’inscrire au club du LRBA, puis payer quelques euros pour la participation aux frais de la salle.

 

Cela pourrait néanmoins changer lorsque la mairie de Vernon, par l’intermédiaire de la société publique locale, sera propriétaire des lieux. À moins que la majorité ne décide de se séparer de cette salle, maintenant qu’elle en crée une dans Vernon…

 

 

 


 

Celtica : “des années qu’on en entend parler”

 

Celtica est un groupe de folk celtique formé il y a plus de dix ans, avec un album à son actif, un nouvel opus en préparation, et des tournées bien remplies. Mourad, le guitariste, confirme qu’il n’y a “pas trop de lieux de rencontre” pour les différents musiciens et groupes vernonnais, qui partiraient trop souvent de la ville pour exploser.

 

Il rappelle qu’il y a pourtant un nombre important de musiciens de talents dans la ville, à l’image de Jean-Christophe Le Saoût, alias Wax Tailor, qui aurait d’ailleurs “fait une étude” sur les besoins et la faisabilité d’un projet de salle dans la ville :

Il ne faut pas oublier que des mecs sont partis de Vernon et sont devenus des stars internationales. Pourtant, Wax Tailor n’a joué qu’une fois à Vernon, et dans un bar encore.

 

Jean-François Capela, le batteur du groupe, estime que l’absence de salle “n’encourage pas” les musiciens vernonnais. Il cite plusieurs autres villes de l’Eure, plus petites voire beaucoup plus petites que Vernon, où des structures musicales dédiées aux musiques actuelles existent :

Il n’y a malheureusement pas grand-chose ici pour le dynamisme culturel, alors que ça bouge à Louviers, à Gaillon. […] Il y a aussi un local de répétition à Houlbec-Cocherel.

 

En ce qui concerne l’emplacement, les musiciens de Celtica ne sont pas difficiles : “qu’il y ait une salle, après on verra”. Ils se demandent d’ailleurs si la majorité a une réelle volonté envers les musiciens de la ville, et rappellent qu’ils ont proposé par courrier à la mairie de faire un concert gratuit à l’occasion de la Foire aux Cerises, sans avoir eu de réponse3.

 

 

 

 

 


 

ChidRa : “une ville où il n’y avait rien culturellement”

 

Vernonnais jusqu’en 2009, Rachid fait du rap depuis 12 ans. Il a notamment participé au clip UniSon, créé en partenariat avec le centre social Senghor, des jeunes musiciens des Valmeux et Boutardes, et un groupe de rock de jeunes du LRBA. Il habite aujourd’hui à Choisy-le-Roi, après un passage au Canada, et a deux clips à son actif : CHIDRA 27200 (tourné à Vernon), et h.i.p. h.o.p.

 

Il m’a expliqué que si les centres sociaux des Pénitents et Senghor ont par le passé pu mettre à disposition des salles, ce fut toujours dans des conditions très imparfaites. Il assure en tout cas n’avoir “jamais eu de proposition du conservatoire pour ouvrir ses portes” aux autres styles musicaux de la ville.

 

Selon lui, l’absence de structure correcte pour les répétitions et les enregistrements a toujours posé problème à Vernon, confirmant les propos tenus par Celtica :

On a l’impression que pour avancer au niveau de la musique, on était contraints à partir de la ville, ce qui explique l’absence de scène [NdA : hip-hop] aujourd’hui.

 

Une question qu’il n’hésite pas à lier, plus globalement, à une vie culturelle ressentie comme un peu à l’abandon à Vernon :

En regardant ma ville d’origine de loin, puis en y remettant les pieds, je me suis rendu compte que j’ai grandi dans une ville où il n’y avait rien culturellement. Les gens sont très renfermés sur eux-mêmes, c’est quelque chose de malheureux. Je vis maintenant à Choisy, et j’observe que beaucoup de choses [NdA : initiatives culturelles] sont mises en valeur par la municipalité. À Vernon, on a gâché le potentiel qu’il y avait.

 

Il est donc très favorable à la création de salles de répétition et d’enregistrement dans la ville, et estime que le choix de l’école des Vaux Buis est “une très bonne idée” :

Ce n’est pas trop loin pour les jeunes, qui n’ont pas forcément les moyens de se déplacer, et c’est un lieu accessible à tous.

 

 

 

 

  1. Sans parler d’une atmosphère parfois vue comme peu accueillante pour les groupes et musiciens d’autres registres. []
  2. Dans le Démocrate Vernonnais du 17 avril, le maire de Vernon affirme avoir prévu “une enveloppe de 60 000 euros pour ce projet”. L’étude est en cours, il faudra donc attendre “un ou deux mois” au moins avant d’en savoir plus. []
  3. Mise à jour : Celtica a finalement bien pu faire ce concert à la Foire aux Cerises. Tant mieux pour les Vernonnais. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/04/vernon-la-mairie-reflechit-a-une-salle-de-repetition-les-musiciens-confirment-le-besoin/

6 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. damien Aravis

    Le maire N Guyen a encore été pris en flagrant délit de mensonge.
    Cela devient une habitude.

  2. bip

    Dans un éclair de lucidité “Jean-Luc Piednoir (PS), le premier adjoint de Vernon” vous a déclaré “Quand on laisse des locaux inutilisés, ils ont tendance à se dégrader.” puisse-t-il l’appliquer aux locaux du LRBA et rapidement?

  3. Henri Clément

    ChidRa : « une ville où il n’y avait rien culturellement » jusqu’en 2009 donc.

    Tu Dieu ! quand j’entend la production de ce monsieur, je mesure le retard culturel de cette ville de sous-chiens bornés, l’état lamentable de son école de musique, le niveau primaire de ses enseignants, la pauvreté des répertoires qu’on y enseigne, la désafection du public pour les concerts, comme pour les chorales.

    Dieu merci, la gauche (et ensuite M. Miraux) va enfin nous libérer de ce marasme avec des “musiques actuelles”, ces sous-produits culturels low costs importés des poubelles de l’empire du dollar en faillite, recyclé pour une immigration déracinée qui hésite entre ré-embrasser l’islam et niquer ta mère.

    “Il assure en tout cas n’avoir « jamais eu de proposition du conservatoire pour ouvrir ses portes » aux autres styles musicaux de la ville.”
    Ah oui ? Eh bien tant mieux. Car lui même a t-il ouvert sa porte aux styles musicaux proposé par le conservatoire ? J’en doute. Demandons nous pourquoi au passage qui est ouvert, qui est fermé ? et n’inversons pas les rôles !

    Vous connaissez beaucoup de vernonnais (payant des impôts, s’entend) à qui le conservatoire est sensé faire des propositions vous ? Moi pas.

    Maintenant, c’est vrais qu’il manque un espace de pratique musicale (entre autres) parallèle et un peu expérimental, plus ouvert à toutes les générations et tout les milieux. Je l’ai assez dit quand j’étais au conservatoire, on m’a rit au nez. Un studio d’enregistrement pourrait être une bonne idée, coûteuse mais rentable, car il y a un vrais marché.

    Mais ne tablons pas sur ce genre de référence… de grâce ! Nous sommes à Vernon, pas à Choisy !

  4. Ebenezer Scrooge

    Le besoin d’un tel lieu est criant, toute initiative est bienvenue.
    Mais le sujet n’est pas uniquement celui d’une salle en plus mais celui d’une offre pour TOUTES les musiques qui ont des besoins différents.
    Cependant une meilleure utilisation des locaux du conservatoire a l’EPA serait bienvenue : les chorales, des groupes de jazz, par exemples, pourraient y trouver une infrastructure prête sans délai.
    Cela s’appelle avoir une politique culturelle compris pour les sous cultures :-)
    Mme Chaffeteau avait des idées sur le sujet …

  5. Ebenezer Scrooge

    Second commentaire plus désobligeant.
    L’utilisation de locaux du LRBA doit passer par le promoteur en charge de son exploitation.
    Vous savez ? La SPL …
    Alors l’accès aux salles de répétitions du CSADN pourrait-il être gratuit ?
    La fameuse SPL doit sinon gagner du moins ne pas perdre d’argent dans l’aménagement du site.
    Enfin la mise a disposition ne figure pas dans le projet d’aménagement du site qui a été présenté.
    Mais ce n’est pas le sujet de ce bulletin :-)

  6. RAOULT E;

    Très contente de savoir que le groupe CELTICA a proposé un concert à Vernon dans le cadre de la foire aux cerises. Leur second album était prévu pour avril 2013, c’est maintenant !. Ils pourront peut-être le présenter à la foire ? Ce serait…la cerise sur le gâteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>