«

»

Saint-Marcel, le direct différé du conseil municipal du 4 juillet 2013

 

2013-07 - CM St marcel

 

Hier au conseil municipal de Saint-Marcel, peu de dossiers mais beaucoup d’animation. L’opposition de gauche, par la voix de son candidat Pierre Zimmermann, comme Jean-Pierre Laurin, candidat indépendant, n’ont rien lâché face à une majorité municipale et un Gérard Volpatti (UMP) un peu déboussolés par tant de protestations, parfois peu pertinentes.

 

 

Sommaire :

  1. En vrac
  2. Les conseils municipaux bientôt enregistrés ?
  3. Pas de politique “zéro pesticide” pour Saint-Marcel
  4. Jean-Pierre Laurin très critique
  5. Réseau pluvial : l’opposition accuse le maire d’avoir fait perdre des centaines de milliers d’euros

 

 

 


 

En vrac

 

 

 

 

 

 

 


 

Les conseils municipaux bientôt enregistrés ?

 

Gérard Volpatti pas très heureux de voir les compte-rendus de conseil municipal entraîner si souvent des demandes de modifications.

Gérard Volpatti pas très heureux de voir les compte-rendus de conseil municipal entraîner si souvent des demandes de modifications.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Pas de politique “zéro pesticide” pour Saint-Marcel

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Jean-Pierre Laurin très critique

 

Sur la droite, un Jean-Pierre Laurin très en forme ce soir-là.

Sur la droite, un Jean-Pierre Laurin très en forme ce soir-là.

 

 

 

 

 

La majorité franchement amusée face aux demandes et propos de leur ancien colistier.

La majorité franchement hilare face aux demandes et propos de leur ancien colistier.

 

 

Aujourd’hui, le candidat indépendant m’a écrit pour apporter des précisions sur sa position, et ses absences à la commission d’urbanisme :

La commission urbanisme dont a parlé Mr le Maire est la commission urbanisme municipale qui se compose d’adjoints et de conseillers qui lui sont acquis, sans qu’aucune discussion soit possible. C’est la raison pour laquelle je n’y assiste pas. Les décisions, comme je l’ai déjà écrit, étant arrêtées et tout avis écarté … Or la commission dont il a été question hier inclut des personnes extérieures représentant divers organismes ( ERDF, GRDF, France télécom, Siège … ). Ces représentants ne sont pas, il faut l’espérer, fermés à la discussion. C’est bien pour cela que j’ai demandé à y participer … une nuance subtile que le Maire n’a pas saisi ou a feint de ne pas comprendre, rabâchant péniblement que je faisais partie de la commission urbanisme ! 

 

 

 


 

Réseau pluvial : l’opposition accuse le maire d’avoir fait perdre des centaines de milliers d’euros

 

Pierre Zimmermann s'est appuyé pour sa question sur le document fourni par la Lyonnaise des Eaux.

Pierre Zimmermann s’est appuyé pour sa question sur le document fourni par la Lyonnaise des Eaux.

 

 

Ce contrat, passé avec la Lyonnaise des eaux, a été renouvelé pour la dernière fois en 2005, lorsque Jean-Luc Miraux présidait la CAPE. Détails de l’opinion de Pierre Zimmermann :

 

Télécharger (PDF, 38KB)

 

Gérard Volpatti a répondu en lisant un document produit par ses services.

Gérard Volpatti a répondu en lisant un document produit par ses services.

 

 

Télécharger (PDF, 38KB)

 

 

 

 

Un vrai changement pour l'opposition : Pierre Zimmermann a répondu à plusieurs reprises au maire, sans lâcher prise.

Un vrai changement pour l’opposition : Pierre Zimmermann a répondu à plusieurs reprises au maire, sans lâcher prise.

 

 

 

 

Après le conseil, Pierre Zimmermann s’est montré très insatisfait de la réponse du maire, et visiblement en colère. Il a estimé que même avec l’ensemble des éléments listés, en ce qui concerne le réseau pluvial, on reste très loin de la facture annuelle payée par Saint-Marcel1.

 

 

  1. Ne disposant pas de l’intégralité des documents de ce dossier, je ne peux me prononcer dans un sens ou dans l’autre. Les deux hommes politiques semblaient également sincères au conseil municipal. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/07/saint-marcel-le-direct-differe-du-conseil-municipal-du-4-juillet-2013/

1 commentaire

  1. LAURIN Jean - Pierre

    Je pense que quelques précisions sont à apporter sur ce Conseil municipal :

    Délibération 1. ” la commune de Saint – Marcel souhaitant accorder sa garantie à hauteur de 100 % pour le remboursement d’un emprunt d’un montant total de 205.000 euros souscrit par la S.A H.L.M. C.F.I.N. Dialoge … , renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressource nécessaires à ce règlement. “, j’ai demandé si la dite S.A. H.L.M. C.F.I.N Dialoge était financièrement solide.
    La question méritait d’être posée, il y va pour 205.000 euros à la charge de la commune en cas de défaillance de cet organisme … Cela méritait au moins que la question soit posée et la réponse a été affirmative.

    Délibération 2. ” La commune achète un terrain à la SAFER et s’engage à le conserver pendant 15 ans. Le plan cadastral du terrain ne nous est pas communiqué !

    Délibération 3. Pas de remarque de ma part.

    Délibération 4. Voir article

    Délibération 5. Elle a fait l’objet d’une incertaine explication plus ou moins confuse entre Mme la première adjointe, M. le Maire et un conseiller … Reconnaissons que si cela n’était pas clair pour ceux qui ont proposé la délibération, elle risque fort de ne pas l’être pour les conseillers … mais là, ni hilarité, ni ricanement ! La délibération indiquait aussi que “les montants annuels moyens attribués à certains grades ont fait l’objet d’une réactualisation” … certains grades ? Y a t – il des critères ?

    Délibération 6. J’ai donc voté pour cette 6éme délibération … parce que les critères d’évaluation étaient indiqués … et me suis abstenu pour la 5éme délibération, considérant que les conseillers municipaux avaient légitiment le droit d’être informé et qu’il soit répondu clairement à leurs questions … !

    Délibération 7. J’ai voté pour et n’ai pas posé de questions

    Je souhaite aussi dire à nos habitants que j’ai évoqué la positon que l’on peut qualifier de ” monopole ” de la Lyonnaise des eaux concernant l’installation des évacuations d’eaux pluviales et usées de nos habitations. Il est possible que l’appel d’offres ( les entreprises choisis par le Maire ) puisse être de 2 ou 3 et non d’une seul comme c’est la cas actuellement à Saint – Marcel avec la Lyonnaise des Eaux. … Un choix que je mettrais en œuvre, dans la légalité, si la liste SAINT – MARCEL – AVENIR, liste sans étiquette indépendante était élue en 2014. La grande partie du Conseil municipal s’est aligné sur la version de M. le Maire qui soutenait que la commission d’urbanisme et le Maire avait fait le choix d’un organisme et qu’il ne pouvait pas en être autrement. Cependant, devant l’hilarité de certains, le groupe de l’opposition a rejoint mon point de vue et a finalement confirmé que le choix de 2 ou 3 entreprises, dans le cadre d’un appel d’offres, était tout à fait possible … Au vu de cette attitude en Conseil municipal, cela conforte le sentiment que j’ai concernant ma présence en commission d’urbanisme.

    Chacun conviendra qu’un Conseil municipal devrait être un lieu permettant aux conseillers municipaux d’être informés et de s’informer. Il n’y a pas d’un côté les bonnes questions de certains et de l’autre les questions de conseillers qui souhaitent être informés et qui posent des questions pour plus de clarté …
    Je n’ai posé aucune question pour rien. Je suis intervenu pour être informé et défendre au mieux les intérêts des Marcelloises et Marcellois.

    Jean – Pierre LAURIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>