«

»

Explosion des absences ces dernières années à la mairie de Vernon

 

Mairie de Vernon : arrêts de travail de tous types (sauf maternités) et accidents, de 2007 à 2012. Les effectifs de la mairie (chiffres 2012) et du CCAS (chiffres 2010) sont de 489 agents et auxiliaires horaires.

Mairie de Vernon : arrêts de travail de tous types (sauf maternités) et accidents, de 2007 à 2012. Les effectifs de la mairie (chiffres 2012) et du CCAS (chiffres 2010) sont de 489 agents et auxiliaires horaires.

 

Récemment “fuités”, les chiffres sont sévères envers la majorité actuelle, et montrent une augmentation très importante ces dernières années. La CGT s’interroge, la mairie ne tire pas (encore) de conclusions.

 

La mèche a été allumée par l’ancien maire Jean-Luc Miraux au dernier conseil municipal, sur la base des chiffres dévoilés au dernier comité technique paritaire, l’équivalent du comité d’entreprise dans le secteur privé.

 

 

Sommaire :

  1. Des augmentations impressionnantes
  2. La CGT, prudente, évoque “les conditions de travail”
  3. Jean-Luc Lecomte : “ça dépend des services”
  4. Jean-Luc Piednoir : “on fait dire ce qu’on veut aux chiffres”

 

 

 


 

Des augmentations impressionnantes

 

La mandature Miraux a été plutôt marquée par une augmentation de l’absentéisme à la mairie. Et pourtant, la majorité de gauche a réussi à faire bien pire depuis qu’elle est au pouvoir.

 

Que ce soit en nombres de jours (+ 47,2 %) ou en nombres d’arrêts (+ 54,3 %), les chiffres sont là. S’ils dénotent une légère amélioration par rapport à 2010 et 2011, ils restent très supérieurs à la situation du mandat précédent.

 

Dans une étude de la Sofcap, organisme d’assurance des mairies pour les absences, la moyenne en 2011 était de 1,02 arrêts par personne dans les collectivités de plus de 150 agents. À Vernon, on observe 1,81 arrêts par agent, soit un taux 77 % plus élevé que cette moyenne nationale.

 

 

 


 

La CGT, prudente, évoque “les conditions de travail”

 

Sollicité pour une réaction, Laurent Dupré, délégué du personnel CGT à la mairie, parle d’abord des conditions de travail, “sans doute à revoir”. Cela concerne le matériel fourni aux agents. Ainsi que le stress au travail, et une gestion du personnel sur laquelle “il s’interroge”1. Il mentionne également le vieillissement des fonctionnaires municipaux2.

 

Le délégué CGT veut “d’abord en discuter” avec ses collègues avant d’émettre des demandes. Mais il estime que la première démarche du syndicat devrait être qu’un questionnaire soit rempli par l’ensemble des agents, pour mieux cerner le problème.

 

 

 


 

Jean-Luc Lecomte : “ça dépend des services”

 

L’adjoint communiste à l’urbanisme, allié des socialistes au sein de la majorité, parle d’abord du personnel vieillissant, parfois “fatigué”, et des embauches selon lui insuffisantes pour un bon renouvellement : “quand on tire trop sur les gens, il y a forcément des conséquences sur les conditions de travail et la santé”.

 

À propos du “relationnel”, il tient à rappeler sa bonne entente avec les agents, ainsi qu’au sein du centre technique municipal, certes moins touché que les autres par l’augmentation des arrêts. Et signale qu’il est “attentif à tous problèmes de maltraitance” depuis son élection. Mais se refuse à tout constat plus précis, préférant faire preuve de “prudence”.

 

 

 


 

Jean-Luc Piednoir : “on fait dire ce qu’on veut aux chiffres”

 

C’est la première réaction de l’adjoint socialiste chargé des ressources humaines. Il pointe ensuite une “baisse extrêmement significative” pour 2012. Mais “l’analyse fine” qui permettrait de “comprendre de telles variations” de ces “chiffres en sinusoïde” n’a pas été encore faite par la mairie.

 

L’adjoint n’a “aucune réaction” aux constats faits par la CGT, et “attend” les éventuelles demandes. Concernant le vieillissement des agents municipaux, il assure que la majorité privilégie depuis 2008, à compétences équivalentes, l’embauche de jeunes.

 

Contacté, Philippe Nguyen Thanh (PS), le maire de Vernon, n’a pas souhaité s’exprimer.

 

 

 


 

Aller plus loin

 

Rapports de la Sofcap, les absences pour raisons de santé dans les collectivités territoriales :

 

Mairie de Vernon : la CGT tire le signal d’alarme (1er décembre 2012)

 

 

Une version raccourcie de cet article a été publiée dans Le Démocrate du 19 juin.

 

  1. Laurent Dupré rappelle à cette occasion que le centre de gestion de l’Eure, en 2011, a organisé un colloque sur les risques psychosociaux et le bien-être au travail, auquel étaient présents des élus vernonnais. Il déplore que ce colloque n’ait “pas été suivi d’effets”. Par exemple, aucun questionnaire sur ce sujet n’a été distribué aux agents de la mairie. []
  2. Et rappelle au passage la position de la CGT sur l’allongement du départ à la retraite : “Il est urgent de s’inquiéter sur les conséquences du rallongement du temps de travail jusqu’à 67 ans, qui vont faire exploser les cotisations pour maladie et accidents. Ou alors, il devient urgent d’optimiser les conditions de travail et le renouvellement du matériel.” []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/06/explosion-des-absences-ces-dernieres-annees-a-la-mairie-de-vernon/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>