«

»

Ordures à Vernon : un obstacle à la réhabilitation des berges de Seine

 

Poubelle publique qui déborde, quai Caméré, 2009.

 

La majorité municipale, depuis sa prise de la mairie en 2008, a lancé un grand plan de réhabilitation des berges de Seine. Objectifs : rendre cet espace quelque peu délaissé aux Vernonnais de tous âges, et lui donner également une vocation touristique. Pour le moment, un million d’euros a été débloqué sur quatre ans, et 1,2 million d’euros de plus en 2012 et 2013 pour reconvertir le site de l’ancienne piscine d’été.

 

Un obstacle majeur se dresse toutefois en travers de ces objectifs. Cet obstacle, c’est la présence régulière d’ordures, présence qui réduit à néant les efforts esthétiques de la mairie, en sus de mettre en danger la salubrité publique de ces berges. Quels sont les projets de la mairie en la matière ?

 

 

Quelle que soit la rive de Vernon choisie, la situation est sensiblement identique. À Vernonnnet, c’est souvent l’été, avec les pique-nique. Côté Vernon, à l’été s’ajoutent les lendemains de fête et de week-ends. En un mot comme en cent : les poubelles publiques installées sur les quais sont d’une capacité manifestement insuffisante, à moins d’exiger des flâneurs et fêtards qu’ils ramènent chez eux leurs détritus. Du coup, ils laissent des déchets de toute sorte à côté des poubelles actuelles.

 

La mairie de Vernon a décidé d’agir, ce qu’on apprenait au dernier conseil municipal. Il a été décidé d’ajouter des poubelles publiques supplémentaires aux emplacements existants. Selon Jean-Luc Lecomte, élu communiste et adjoint à l’urbanisme, la capacité des poubelles en bord de Seine devrait “au minimum” être doublée. L’été 2012 devrait donc permettre aux Vernonnais et aux touristes de se balader sans slalomer entre les détritus.

 

Attention toutefois : l’expérience parisienne en la matière doit faire réfléchir la mairie, même si Vernon n’est évidemment pas Paris. Les équipes des services techniques parisiens, lorsqu’elles ont voulu améliorer une situation similaire sur leurs berges, ont dû multiplier par cinq ou six le nombre de poubelles publiques dans les endroits les plus critiques des quais pour éviter les débordements.

 

Ainsi, à Vernon, si les ajouts effectués ce printemps se révèlent insuffisants, il faudra que l’équipe municipale fasse preuve de réactivité pour augmenter encore les capacités. Car les habitants et promeneurs ne seront satisfaits que si les berges sont propres, et tout autre résultat serait probablement considéré comme un échec.

 

De manière peut-être plus anecdotique, mais toujours dans l’idée de rendre le plus agréable possible les berges de Seine, des bennes de tri du verre sont présentes sur les rives, l’une d’entre elles étant accompagnée d’un dépôt de vêtement. C’est un autre défaut esthétique des berges de Seine à Vernon, même s’il ne soulève à ma connaissance pas de polémique parmi les habitants. Cependant, ces bennes gagneraient peut-être à être déplacées, ou dissimulées.

 

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2012/01/ordures-a-vernon-un-obstacle-a-la-rehabilitation-des-berges-de-seine/

1 commentaire

  1. authentique veste fashion homme givenchy

    Decouvrez les collections Homme et Femme et achetez en ligne les derniers Collection Holiday; Sacs à main; Petite maroquinerie; Voyage; Chaussures; Bijoux
    authentique veste fashion homme givenchy http://www.wendellproductions.eu/givenchy.php?g=12715

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>