«

»

Le square Benjamin Pied supprimé à Vernon

 

Sur la gauche, le square Benjamin Pied, et au fond, l'hôpital Saint-Louis, vus de la rue Benjamin Pied. Avril 2012.

 

Au dernier conseil municipal, mercredi 4 avril, Philippe Nguyen Thanh a présenté sa décision de désaffecter le square Benjamin Pied, à côté de l’hôpital Saint-Louis. Celui-ci était fermé depuis le premier février. La majorité n’a pas annoncé ce qu’elle comptait faire du lieu, qui rassemble le square lui-même et la maison rose contigüe.

 

Jean-Luc Miraux (Vernon Réussite) a accusé le maire de dissimuler aux élus son intention de construire des logements sociaux sur cet emplacement. Bernard Touchagues (Parti de la France) a pour sa part déploré la décision de supprimer un des très rares espaces verts de la ville. Ils ont donc voté contre la décision de désaffectation, tout comme Emmanuel Colletis (Parti Communiste).

 

 

Jean-Luc Miraux a réagi vivement à ce qui n’a pas été annoncé à ce conseil, à savoir la future utilisation du square :

Vous ne nous le dites pas, mais il s’agirait selon mes informations de la construction de 14 logements sociaux. Encore des logements sociaux en plein centre-ville, logements dont vous n’avez pas su dire si ils pourront ou pas avoir des places de parking. De grâce, ne faites pas 14 logements sans parkings.

 

Philippe Nguyen Thanh lui a alors rappelé qu’il était au conseil d’administration de l’hôpital Saint-Louis lorsque la décision de ne pas prévoir de places pour se garer au sein de l’hôpital fut prise. Avant cela, il s’était franchement moqué de lui, niant avec le sourire un quelconque projet de construction de logements sociaux :

Je veux bien vous éclairer un peu, je vois bien que vos tuyaux sont percés.
[…]
Vous êtes encore plus naïf que ce que je croyais. On ne prévoit pas du tout 14 logements, la vraie réalité est celle qui est décrite. C’est un endroit qui ne fonctionne pas, je vous ferai garder seringues et préservatifs pour que vous me disiez ce que vous en pensez.
[…]
Vous dites que 20 % de logements sociaux sont suffisants [NdA : le seuil prévu par la loi SRU] : je réponds non. Il y a 50 % de la population de Vernon qui est éligible aux logements sociaux [NdA : le pourcentage cité par le maire était de 75 % lors des conseils de quartier].

 

Alors, logements sociaux ou pas ? Les mois précédant ce conseil municipal, plusieurs conseillers municipaux de la majorité avaient mentionné devant moi la possibilité de construire des logements, et pourquoi pas des logements sociaux. Je ne dispose pas d’informations supplémentaires concernant leur nombre ou la présence de garages. Cependant, cela semble infirmer les propos du maire au conseil, selon lesquels la majorité est de bonne foi lorsqu’elle affirme n’avoir aucun projet pour le moment.

 

Le square Benjamin Pied vu de la rue du même nom. Avril 2012.

 

Bernard Touchagues a, de son côté, exprimé l’idée qu’on n’avait pas assez de recul pour juger de l’utilité de cet espace vert, alors que l’achat du terrain et de la maison attenante furent très coûteux à l’époque1.

 

Il s’est ensuite attaché à montrer l’utilité éventuelle de ce square :

On a là un emplacement qui est à proximité d’une place stratégique en termes de vie pour notre commune. Un square vert, tranquille et protégé est un lieu de repos pour ceux qui fréquentent l’hôpital. C’est aussi un lieu de vie, avec le cinéma et trois restaurants à proximité.

 

 

 


 

Aller plus loin :

 

Un article sur le sujet est également paru le samedi 7 avril dans Paris Normandie : Vernon : un projet mis à Pied ?

 

Le précédent article, sur l’histoire du square et de celui qui lui a donné son nom : Benjamin Pied, illustre Vernonnais

 

  1. Le total des deux achats, corrigé de l’inflation, représentait environ 240 000 euros. []

Lien Permanent pour cet article : /2012/04/le-square-benjamin-pied-supprime-a-vernon/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>