«

»

À l’IME de Tilly, l’APEER fête ses 50 ans avec les résidents

 

Environ 300 personnes étaient présentes pour l'anniversaire de l'association.

Environ 300 personnes étaient présentes pour l’anniversaire de l’association.

 

La semaine dernière, l’association pour l’éducation et la réadaptation (APEER), créatrice de l’institut médico-éducatif (IME) de Tilly, fêtait ses cinquante ans d’existence. Résidents, familles, personnels et hommes politiques étaient présents à cette occasion.

 

La première pierre du foyer d’accueil médicalisé, huit ans après le dépôt du dossier, a également été posée à cette occasion. Il permettra notamment l’accueil de 17 résidents supplémentaires.

 

Au départ crèche parentale à Paris, l’APEER s’est installée en 1970 dans la région, avec l’ouverture de l’IME. Les diverses structures du site de Tilly accueillent aujourd’hui 232 personnes en situation de handicap de tous âges. C’est également un gros employeur, avec 179 salariés dont 28 travailleurs handicapés.

 

 

Sommaire :

  1. Le site s’agrandit pour cet anniversaire
  2. Prochain objectif de l’APEER : la rénovation des bâtiments existants
  3. Les politiques unanimes
  4. L’APEER de Tilly, qu’est-ce que c’est ?

 

 

 


 

Le site s’agrandit pour cet anniversaire

 

Le futur bâtiment du foyer d'accueil médicalisé, dont la construction vient de débuter.

Le futur bâtiment du foyer d’accueil médicalisé, dont la construction vient de débuter. | Source : Logement familial de l’Eure

 

De l’accueil à la journée à la résidence permanente, les structures de Tilly accueillent enfants et adultes eurois, en situation de handicap plus ou moins lourde1. L’objectif principal de l’association est de “proposer des projets de vie” à leurs résidents, d’après Patrick Ridou, le directeur de l’IME.

 

Le projet de maison d’accueil médicalisé a bien failli ne pas voir le jour. Lancé en 2004, validé par le conseil général en 2007, tout s’arrête avec le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de la Snecma, qui imposait des surcoûts importants.

 

Le projet redémarre lentement en 2010 suite à des modifications du PPRT, qui lèvent les exigences précédentes. Le chantier, qui vient de démarrer, après un nouveau délai d’un an, devrait être terminé d’ici à la fin 20132. En parallèle, le foyer d’hébergement existant sera complètement rénové.

 

À l’image de la population française, celle des résidents vieillit. C’est ce qui a amené l’association à ouvrir cinq lits en 2006 de type accueil médicalisé, tout en demandant l’ouverture de ce bâtiment dédié.

 

 

 


 

Prochain objectif de l’APEER : la rénovation des bâtiments existants

 

Le château du XIXème siècle, fort joli, mais inadapté.

Le château du XIXème siècle, fort joli, mais inadapté.

 

Maintenant que le foyer d’accueil médicalisé est lancé, l’association ne fait pas mystère de ses demandes suivantes. À court ou moyen terme, le prochain objectif est la rénovation de ses bâtiments les plus anciens. Le dossier est actuellement en cours d’examen par l’autorité régionale de santé (ARS).

 

Le meilleur exemple de ces bâtiments, plus adaptés aux besoins et qui entraînent d’importantes dépenses d’entretien, est l’emblématique château. L’association, qui ferait face à des dépenses très importantes pour le rénover, réfléchit même à l’éventualité de le détruire pour faire de la place à un bâtiment moderne.

 

 

 


 

Les politiques unanimes

 

Christiane Ayache, la sous-préfète de l'Eure, pose la première pierre. Sur sa gauche, Franck Gilard, le député de la cinquième circonscription.

Christiane Ayache, la sous-préfète de l’Eure, pose la première pierre. Sur sa gauche, Franck Gilard, le député de la cinquième circonscription.

 

Patrick Ridou, qui au quotidien travaille surtout avec la communauté de communes Epte-Vexin-Seine, la mairie de Tilly et le conseil général de l’Eure, a “de bonnes relations” avec ces acteurs. De nombreux élus étaient présents ce jour-là, pour des raisons de représentation, mais aussi souvent par attachement personnel.

 

Agnès Bernard (PS), adjointe à Vernon, connaît ainsi le site de Tilly, “un endroit extraordinaire”, depuis sa création. Jean-Claude Mary, ex-adjoint écologiste à Vernon, s’est ému du dévouement de l’encadrement : “travailler avec les plus vulnérables, c’est un très beau métier”.

 

Le maire de Tilly, Patrick Jourdain, a rappelé “la grande fierté” d’avoir cette institution dans sa commune, et du fait que “la population s’y intéresse”. Claude Lacout (UMP), conseiller régional du canton, a parlé de son attachement au projet de l’APEER. Il est d’ailleurs membre de son conseil d’administration, où il représente le conseil général.

 

Franck Gilard (UMP), le député de la cinquième circonscription, a parlé du “rôle social éminent” de l’APEER de Tilly, et du “travail considérable” que Patrick Ridou a accompli ces dernières années.

 

Il a rappelé, avec un peu d’amertume, les atermoiements de l’État et de la préfecture vis-à-vis du PPRT. Ainsi que la nécessité de financer les rénovations demandées par l’APEER.

 

Le député s’est montré satisfait de l’intégration des entreprises adaptées de l’institution au sein du tissu économique local, parlant d’“harmonie avec les gens du secteur”. Patrick Ridou serait ainsi considéré comme “un collègue un peu à part mais un collègue quand même” par le GIRV (association des entreprises de Vernon)3.

 

C’est encore Franck Gilard, très volubile ce jour-là, qui a résumé l’atmosphère ambiante chez les décideurs politiques locaux :

Pour faire fonctionner un tel endroit, il faut beaucoup de cœur et des moyens, pour des enfants pas tout à fait comme les autres mais qui sont nos frères.

 

 

 


 

L’APEER de Tilly, qu’est-ce que c’est ?

 

Le parc du site de Tilly.

Le parc du site de Tilly.

 

L’IME, ouvert en permanence, est destiné aux enfants ayant une déficience mentale profonde et sévère, et aux enfants polyhandicapés. Il accueille 70 personnes, de l’accueil à la journée à l’internat complet.

 

Les foyers sont eux aussi ouverts en permanence. Ils sont destinés aux adultes déficents mentaux, 31 d’entre eux étant sur le site de Tilly. 23 autres sont logés dans des appartements à Vernon, une formule que semblait préférer un résident de 22 ans, en particulier pour l’intimité supplémentaire4.

 

Le service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD) accueille 10 enfants, concernés, comme pour l’IME, par des déficiences mentales profondes et sévères ou un polyhandicap physique.

 

L’établissement et service d’aide par le travail (ESAT) concerne des adultes avec une déficience intellectuelle, faible à forte, et parfois également une problématique physique. Il accueille 74 travailleurs, dans les domaines des espaces verts, de la blanchisserie industrielle (récemment ouverte par l’APEER à Saint-Marcel), ou de la sous-traitance industrielle (montage, pliage, conditionnement).

 

L’entreprise adaptée, Tilly Entreprise Service, emploie 21 travailleurs déficients mentaux, dans les mêmes domaines d’activité que l’ESAT. Ils sont encadrés par deux moniteurs, l’indépendance et la responsabilité y sont donc plus importantes que dans la structure précédente.

 

 

 


 

Aller plus loin

 

Sur Caméra Diagonale : Tilly, le centre pour handicapés s’agrandit

 

Site internet de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Eure, seul organisme habilité à orienter les personnes vers un séjour à l’APEER de Tilly : MDPH de l’Eure

 

 

  1. Le séjour est pris en charge à 100 %, le tout étant financé par l’État, la sécurité sociale et le conseil général de l’Eure. []
  2. Le propriétaire du bâtiment sera le Logement familial de l’Eure, un bailleur social, partenaire de l’APEER à Tilly depuis 1984. L’association louera ensuite ces locaux, pour un montant qui est encore en négociation. []
  3. La crise, et la désindustrialisation, semblent tout de même avoir des conséquences négatives au niveau des commandes qui sont faites par les entreprises locales. []
  4. Dans les appartements de Vernon, il y trois à quatre résidents, supervisés par une responsable qui les aide dans les tâches du quotidien. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/06/a-lime-de-tilly-lapeer-fete-ses-50-ans-avec-les-residents/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>