«

»

Municipales 2014 : le commanditaire du sondage révélé

 

L’information avait agité le petit monde politique vernonnais en février : l’IFOP ou un autre institut réaliserait un sondage dans la ville. Il avait en fait été commandé par l’UMP au niveau national. Explications.

 

Début février, branle-bas de combat sur Twitter pour les militants politiques à droite, dont plusieurs ont été sondés par téléphone. Ils s’interrogent sur le commanditaire. Certains s’indignent aussi, soupçonnant une manœuvre artisanale constituant à appeler uniquement les colistiers adversaires en se faisant passer pour un institut de sondage. Même l’ancien maire UMP Jean-Luc Miraux (Vernon Tous Ensemble) s’en émeut.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un sondage a bien été commandé par l’UMP auprès de l’IFOP dans Vernon, réalisé au mois de février. C’est Sébastien Lecornu, candidat UMP de Générations Vernon, qui le confiait dernièrement1. Apprenant que les instances nationales du parti avaient l’intention de sonder un certain nombre de villes moyennes conformément à sa stratégie de campagne, il a proposé Vernon. Un choix qui aurait été validé, puis payé par lesdites instances auprès de l’institut de sondage, à l’image de Montpellier ou de Nice, où les résultats de telles enquêtes sont sortis dans la presse.

 

Toute utilisation qui serait faite de ce sondage dans un but de propagande électorale permettrait à d’autres candidats d’imputer son coût, évidemment élevé, directement à la liste de Sébastien Lecornu. Il a donc fait le choix de ne pas en parler, évitant ainsi d’éventuels recours à ce sujet après les élections.

 

Il aura en tout cas bénéficié d’un traitement de son parti qui semble réservé à des villes de plus grande taille, selon ce qui a été publié dans la presse sur le sujet2. Les résultats, eux, restent inconnus. Ils n’ont plus désormais qu’une importance très relative, à quarante-huit heures du premier tour.

 

 

  1. “C’est en off”, ajoutait-t-il. Une convention que je lève ici par respect du lecteur. []
  2. Ce traitement a-t-il inclus le paiement par les instances nationales du sondage qui avait été réalisé en 2013 ? Il avait alors créé la polémique en étant accolé à une autre enquête, réalisée et payée par la communauté d’agglomération cette fois-ci. L’UMP se montre par ailleurs friande de cette approche pour décider de ses investitures. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2014/03/municipales-2014-le-commanditaire-du-sondage-revele/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>