«

»

Vernon, le direct différé du conseil municipal du 6 mars 2013

 

2013-03 - CM Vernon

 

Au conseil municipal d’hier soir, ce ne sont pas les dossiers qui manquaient pour que les esprits s’échauffent. L’ex-adjoint écologiste, Jean-Claude Mary, a étrenné ses nouveaux habits d’indépendance en protestant presque autant que l’opposition de droite. Les communistes, toujours alliés aux socialistes au sein de la majorité, ont voté toutes les délibérations à ce conseil, malgré de nombreuses protestations. Le prix d’un siège à la société publique locale du LRBA ?

 

 

Sommaire :

  1. L’agence SCP Communication révélée… avec 9 mois de retard
  2. Berges de Seine : la piscine en débat, du nouveau sur les déchets
  3. Tous les chiffres (ou presque) de la restauration municipale
  4. Benjamin Pied, la vente des terrains à Eure Habitat fait débat
  5. Usine Tapon : avis favorable
  6. Rentrée 2013 : école qui ouvre, écoles qui ferment
  7. Un communiste et deux socialistes délégués à la SPL du LRBA
  8. Rythmes scolaires : ce sera 2014 à Vernon
  9. Des questions de l’opposition vite expédiées

 

Des socialistes curieux pendant le dépouillement, par le maire et son adjoint, du vote à bulletins secret du conseil.

Des socialistes curieux pendant le dépouillement, par le maire et son adjoint, d’un des votes à bulletins secrets de ce conseil.

 

 

 

 

 

 


 

L’agence SCP Communication révélée… avec 9 mois de retard

 

Le siège de SCP Communication, à Maisons-Alfort.

Le siège de SCP Communication, à Maisons-Alfort.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce feuillet promotionnel de huit pages a été distribué en janvier avec le journal municipal aux Vernonnais. Jean-Luc Miraux s’est d’ailleurs étonné hier que la distribution de ce supplément ait été faite aux frais des contribuables1. Aujourd’hui, on ne sait toujours pas quelle agence a réalisé ce document.

 

 

 


 

Berges de Seine : la piscine en débat, du nouveau sur les déchets

 

L'ancienne piscine de plein air, devenue Vernon Plage l'été, une fois le bassin hors d'usage.

L’ancienne piscine de plein air, devenue Vernon Plage l’été, une fois le bassin hors d’usage.

 

L’ancienne piscine d’été a soulevé un certain nombre de questions relatives au coût du projet, compte tenu du fait que tous les marchés sont relancés pour les travaux :

 

 

 

 

 

 

A l’origine de ce maintien public par le Démocrate de son information, une remarque du maire concernant un récent article relatant la présence de déchets près des berges :

Sur les bords de Seine, j’ai lu que la mairie ne faisait rien. Je rappelle à tout le monde, y compris aux journalistes, que la Seine est gérée par VNF [NdA : Voies Naviguables de France] et que je n’ai pas à m’en occuper2.

 

 

 


 

Tous les chiffres (ou presque) de la restauration municipale

 

C’est l’adjoint aux Finances Guillaume Guibet, au détour d’une délibération sans lien réel, qui s’est chargé de donner des données réclamées depuis des années par les élus de l’opposition. Elle concernent la restauration collective municipale, qui alimente tous les établissements publics de la ville.

 

En 2012, 189 743 repas ont été servis. Le prix de revient d’un repas est de 10,57 euros dont 1,78 euros de matières premières. Les recettes de ce service, largement issues du paiement des repas des enfants, représentent 498 000 euros. Sur un budget total d’un peu moins de deux millions d’euros, le déficit se monte à environ 1,5 million d’euros chaque année.

 

Depuis la mise en place du quotient familial, en 2010 et 2011, 51 % des usagers paient leurs repas moins cher qu’avant, 15 % paient le même prix, et 34 % paient plus cher. Le prix de revient moyen d’un repas pour l’usager est passée de 3,13 euros à 2,43 euros depuis la mise en place du quotient familial.

 

 

 

 

 

 


 

Benjamin Pied, la vente des terrains à Eure Habitat fait débat

 

Jean-Claude Mary, écologiste sorti de la majorité, a vivement exprimé ses désaccords hier soir.

Jean-Claude Mary, écologiste sorti de la majorité, a vivement exprimé ses désaccords hier soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour : Sur ce sujet, on pourra également consulter l’article et les vidéos du Démocrate Vernonnais.

 

 

 


 

Usine Tapon : avis favorable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Rentrée 2013 : école qui ouvre, écoles qui ferment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Un communiste et deux socialistes délégués à la SPL du LRBA

 

Jean-Luc Lecomte, l'adjoint communiste à l'urbanisme, sourit de se voir prendre à témoin par Jean-Luc Miraux, pas sur la photo...

Jean-Luc Lecomte, l’adjoint communiste à l’urbanisme, s’amuse de voir Jean-Luc Miraux le prendre à témoin…

 

La société publique locale qui gèrera le site du LRBA après le ministère de la Défense a été votée au dernier conseil municipal. Restait la question de savoir quels seraient les trois délégués vernonnais qui seraient envoyés au conseil d’administration de la SPL…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour : Vernon, le conseil désigne ses 3 représentants à la SPL du LRBA, à lire chez Caméra Diagonale.

 

 

 


 

Rythmes scolaires : ce sera 2014 à Vernon

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour : La réforme attendra à Vernon, à lire dans Paris Normandie.

 

 

 


 

Des questions de l’opposition vite expédiées

 

Bernard Touchagues, opposant attentif, note la réponse que lui fait le maire.

Bernard Touchagues, opposant attentif, note la réponse que lui fait le maire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre d’un partenariat entre Le Démocrate et le Petit journal politique de Vernon, je publierai régulièrement des versions raccourcies de certains articles sur le site du journal. La version courte de l’article ci-dessus est consultable à cette adresse.

 

  1. Il en a d’ailleurs profité pour rappeler qu’il avait fait attention à ce que son propre bilan de mi-mandat ne soit pas payé par la mairie. []
  2. On notera cependant que la mairie de Vernon ne fait partie d’aucune opération de type Berges Saines. []

Lien Permanent pour cet article : http://vernonpolitique.info/2013/03/vernon-le-direct-differe-du-conseil-municipal-du-6-mars-2013/

3 commentaires

  1. véronique

    Un compliment à Loris contrairement au democrate vous nommez les personnes de l opposition par leurs prénom et nom. Le démocrate ne le fait que pour ps pc et écolo.
    La divergence d idees n empêche pas le savoir vivre et le respect!

  2. L. Yves

    Rien de très étonnant ou de nouveau dans l’attitude du maire.
    En revanche celle de monsieur Leconte est plus qu’incompréhensible.
    Sa docilité à l’endroit du maire est des plus surprenantes, lui qui nous avait habitué à des envolées théâtrales.
    Docilité peut-être due à sa nouvelle promotion et des futures indemnités supplémentaires (société civile gestionnaire du LRBA) j’en veux pour preuve le mutisme du maire sur cette question épineuse et embarrassante.
    Si tel est le cas, c’est lamentable et en dit long sur la personne.
    Leconte est bon alors. Le deal est scellé dans la pierre.

  3. Henri Clément

    A propos des déclarations du maire :
    “Selon le maire, il n’a pas poussé la communauté turque vers Gamilly, leur a seulement indiqué des terrains disponibles
    Et il rappelle qu’il n’était pas (encore) vice-président d’Eure Habitat quand ce terrain a été proposé à cette communauté”
    Non seulement il se contredit ce disant, mais en plus c’est faux !
    En 2011, on en était encore au terrain derrière écoprim.
    Or M. Nguyen Thanh figure dans le rapport d’activité 2010-2011 d’Eure Habitat comme vice-président, et de toute façon comme faisant partie des “six personnalités qualifiées en matière d’urbanisme, de logement, d’environnement ou de financement”
    De qui se moque t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>